Qu’est-ce qu’une boisson isotonique ?

Qu’est-ce qu’une boisson isotonique ?

Peut-être avez-vous déjà entendu parler de boisson dites d’effort, sportive ou encore énergétique, toutes ces appellations se réfèrent à la boisson « isotonique ».

Une boisson est isotonique lorsque son osmolarité est proche de celle du plasma sanguin.

L’osmolarité s’exprime en mOsm/L, à lire milliosmole par litre de soluté, correspond au nombre de particule osmotiquement actives (électrolytes), qui exerce une pression sur une membrane, dans une solution. Il existe également l’osmolalité, qui correspond à la même chose exprimée en mOsm/kg, seules les unités changent.


On utilise l’osmolarité du plasma, qui est d’environ 300 mOsm/L comme référence concernant l’osmolarité des boissons. Ainsi, on distingue trois types de boissons :

  • La boisson isotonique dont l’osmolarité sera comprise entre 270 et 330 mOsm/L, se rapprochant de celle du plasma.
  • La boisson hypotonique, qui a une osmolarité inférieure au plasma, comprise entre 150-200 mosm/L
  • La boisson hypertonique quant à elle, a une osmolarité supérieure au plasma

 

Que contiennent les boissons hypotoniques, isotoniques et hypertoniques ?

Les boissons hypotoniques sont pauvres en solutés, ce sont des boissons telles que le thé ou l’eau minérale par exemple.  Elles contiennent des électrolytes (sodium, bicarbonates, potassium...) dans une proportion moindre que le plasma sanguin. Ce type de boisson est particulièrement adaptée pour maintenir l’hydratation pendant une longue durée. En effet grâce à sa composition très riche en eau par rapport au plasma, l’absorption d’eau sera privilégiée sur celle des électrolytes, d’une part parce que l’eau ira du milieu le plus dilué (boisson hypotonique) vers le plasma, d’autres part parce que les électrolytes contenus dans le milieu le plus concentré (plasma), iront vers le milieu le moins concentré et ce, jusqu’à l’équilibre entre les deux milieux.

 

Pour qu’une boisson ait la même osmolarité que le plasma, elle doit avoir suffisamment de molécules exerçant une pression osmotique sur les membranes équivalente à celle du plasma. On calcule l’osmolarité du plasma en prenant en compte la natrémie, la kaliémie, la glycémie et l’urémie, c’est-à-dire le taux de sodium, potassium, de glucose et d’urée car ce sont les molécules osmotiquement actives majoritaires du plasma bien que les électrolytes tels que le chlorure ou les bicarbonates y participent aussi.

 

La boisson isotonique contient donc préférentiellement du sodium, du potassium et du glucose, dilués dans une quantité d’eau suffisante. Hydratis est une solution spécifiquement dédiée à l’hydratation du corps. Elle permet de reconstituer une boisson isotonique ou hypotonique facilement et étudié pour non seulement s’hydrater efficacement mais aussi faciliter la récupération et lutter contre le stress oxydatif des cellules. Grâce à leur composition en sodium, glucose, potassium et chlorure, il vous suffit de diluer 2 pastilles dans 500mL d’eau pour une boisson isotonique ou 1 pastille dans 250ml pour une boisson hypotonique.
[osmolarité du plasma]

Les boissons hypertoniques quant à elle, sont particulièrement riches en électrolytes et en sucres puisqu’elles contiennent des quantités plus élevées en sucre et sels minéraux que le plasma comme les sodas. Ces boissons sont à consommer lorsque vous cherchez à apporter en priorité des nutriments et de l’énergie à votre corps et que vous ne risquez pas la déshydratation. En effet, les boissons hypertoniques compenseront très bien les pertes en sucres mais peuvent aggraver les pertes en eaux.

Pour le comprendre, il faut se représenter une membrane avec, d’une part, un liquide hypertonique et de l’autre part le plasma. Le milieu hypertonique est plus concentré que le plasma, il en résultera un mouvement d’électrolytes pour restaurer un état d’équilibre. Ici, les électrolytes iront du milieu le plus concentré (liquide hypertonique) vers le plasma. Associé à ce mouvement, on aura également une fuite d’eau du milieu le moins concentré (plasma) vers le milieu le plus concentré (liquide hypertonique) jusqu’à ce que l’équilibre soit atteint, entraînant donc une perte d’eau et occasionnellement un inconfort digestif. C’est pourquoi, il ne faut pas consommer une boisson hypertonique si l’on veut s’hydrater puisque l’effet sera inverse !

Pourquoi boire une boisson isotonique ? 

L’intérêt des boissons isotoniques pendant l’effort est multiple. Lors d’une séance de sport intensive comme une course de longue durée (marathon, trail…) votre corps perd de l’eau et des électrolytes.

Une boisson isotonique vous permet de compenser ces pertes puisque vous apportez à votre organisme de l’eau, des électrolytes et des glucides en une seule fois. Mais le bienfait d’une boisson isotonique va au-delà d’une simple compensation des pertes puisque l’alliage des électrolytes, des glucides et de l’eau avec une osmolarité similaire au plasma sanguin maximise leur absorption par le corps et donc votre niveau d’hydratation !

En effet, l’osmolarité a un impact sur le mouvement de l’eau et des molécules osmotiquement actives de part et d’autre d’une membrane. Imaginons une membrane avec d’un côté le plasma et de l’autre un liquide isotonique. La pression osmotique exercée de part et d’autre de cette membrane est équivalente, les concentrations en électrolytes sont les mêmes, les échanges autour de cette membrane seront donc équilibrés. La boisson isotonique restaure les électrolytes et les pertes en eau de manière continue pour éviter la déshydratation justement, de plus, si une déshydratation survient durant un effort, le plasma deviendra hypertonique plutôt qu’hypotonique car les pertes en eaux seront supérieurs aux pertes en électrolytes.


Dans votre corps, le liquide que vous buvez se retrouve dans votre intestin où a lieu l’absorption et les échanges avec le plasma. Si vous buvez un liquide hypertonique, les échanges entre le milieu extérieur (intestin) et le plasma sanguin seront déséquilibrés, l’absorption de l’eau ne sera pas aussi efficace qu’avec une boisson isotonique où les deux milieux sont équilibrés.
[mouvement osmotique]

Le mécanisme de cotransport des boissons isotoniques

Pour bien comprendre le mécanisme des boissons isotoniques il faut comprendre le mécanisme de cotransport des liquides. Il existe plusieurs modes de déplacements des molécules classés dans deux grandes catégories :

  • Une dite diffusion passive, c’est-à-dire que la molécule passe toute seule à travers la membrane, selon un gradient de concentration
  • Le deuxième mode d’absorption est actif, cela signifie que la molécule nécessite un transporteur et de l’énergie pour passer la membrane, dont le mécanisme de cotransport fait partie.


Parmi les composants de la boisson isotonique, l’eau va passer la membrane intestinale vers le plasma sanguin de manière passive, par diffusion. Les électrolytes eux peuvent passer la membrane intestinale de manière passive, active ou les deux. C’est notamment le cas du sodium qui, dans un premier temps, a besoin du glucose pour être absorbé par la cellule intestinale : c’est un mécanisme de cotransport.

Le sodium et le glucose passent à travers un transporteur qui a besoin de la présence des deux molécules pour les transférer de la lumière intestinale à l’intérieur de la cellule. Puis le sodium sort de l’autre côté de ma cellule par transport actif et se diffuse passivement dans le plasma. Le sodium permet le maintien de l’osmolarité et donc participe à la facilitation de l’absorption de l’eau et des électrolytes.

[cotransport glucose sodium]

Quand boire des boissons isotoniques ?


De par ses propriétés, la boisson isotonique est l’alliée idéale pour l’hydratation pendant un effort, vous permettant de rester hydraté tout au long de votre séance de sport, en compensant vos pertes hydrique et électrolytiques de manière rapide et optimale grâce à l’alliance du glucose aux électrolytes, assurant également un apport nutritionnel nécessaire à votre corps.
Vous pouvez néanmoins privilégiez une boisson hypotonique si vous faites une activité physique de longue durée et par forte chaleur lorsque la priorité est de compenser les pertes hydriques plutôt que les pertes en sucre.

Hydratis vous permet de concocter vos boissons d’effort simplement où que vous soyez, grâce à des tubes hermétiques transportables partout. Retrouvez le plaisir de boire une boisson isotonique ou hypotonique aromatisée pour garder la pêche et améliorer vos performances en restant bien hydraté.

Retrouvez plus de détails lors de notre interview sur Europe 1 ainsi que nos produits sur le Shop Hydratis.

Lire la suite

Les meilleurs remèdes anti-gueule de bois

Les meilleurs remèdes anti-gueule de bois

hydratation-deshydratation-ete-chaleur-canicule-electrolytes-hydratis

Pourquoi s'hydrater plus régulièrement en été ?

Comment atténuer les effets de l’alcool?

Comment atténuer les effets de l’alcool?