Comment soigner une gastro-entérite cet hiver ?

Comment soigner une gastro-entérite cet hiver ?

Comment soigner une gastro ?

L’hiver approche à grands pas et avec lui, les fêtes de fin d’année, les moments en famille et entre amis mais aussi la chute des températures et les maladies saisonnières qui l’accompagne. Parmi elles, on retrouve une épidémie particulièrement redoutée : celle de la gastro-entérite. Pour éviter que la gastro et ses désagréments gâche la fin d’année, il existe des remèdes et des bons réflexes à appliquer si l’on tombe malade. Dans cet article, nous vous expliquons pourquoi cette maladie est aussi contagieuse, combien de temps dure-t-elle et comment soulager ces symptômes le plus rapidement possible.

La gastro entérite : une maladie contagieuse

La gastro-entérite est une maladie provoquée par deux virus appelés rotavirus qui touche les enfants de moins de 5 ans et le norovirus qui contamine le reste de la population. Si les épidémies de gastro sont si importantes chaque année, c’est parce que ces virus se transmettent très facilement d’un individu à un autre.

Les principaux modes de transmission de ceux-ci se font par contact direct, en serrant la main à une personne contaminée ou encore en respirant des gouttelettes projetées dans l’air. La consommation d’aliments contaminés ou le contact indirect d’une surface touchée par une personne malade suffisent également pour attraper la gastro. C’est pourquoi cette maladie se propage très vite, et en particulier chez les enfants en bas âge qui mettent leurs mains à la bouche.

De plus, il convient de savoir qu’une personne contaminée n’est pas contagieuse durant la période d’incubation du virus, c’est-à-dire lorsqu’elle n’éprouve pas encore de symptôme. Cette période dure 24 à 72 heures. En revanche, elle peut toujours transmettre la maladie jusqu’à 48h après les derniers symptômes.

Heureusement, la gastro ne dure généralement pas longtemps puisqu’elle a une durée moyenne de trois jours. De ce fait, si la maladie persiste au-delà de 7 jours, il faudra consulter un médecin. 

Le mieux reste évidemment de se prémunir du virus et de sa propagation en réduisant les risques de contamination à l’aide de gestes simples tel que : 

-        Le lavage de main après être allé aux toilettes ou dans des lieux publics (transports en commun)

-        Tousser dans le creux de son coude, éternuer dans un mouchoir

-        Utiliser des mouchoirs à usage uniques

-        Porter un masque dès l’arrivée des premiers symptômes

Quels sont les réflexes à adopter pour faire face aux symptômes ?

La manifestation de la gastro-entérite est très éprouvante pour le corps. En effet le virus provoque une inflammation de la muqueuse gastrique et intestinale expliquant les douleurs abdominales, les diarrhées et les vomissements. Il peut également provoquer une fièvre modérée, souvent inférieure à 39°. Outre le caractère contraignant et peu agréable de tels symptômes, la conséquence principale qu’ils engendrent est la déshydratation. A cause de l’irritation des parois intestinales, l’eau provenant de l’alimentation n’est pas absorbée dans le corps, elle reste dans les selles ce qui explique leur caractère liquide. Ce manque d’absorption de l’eau est aggravé par les vomissements. De même, les vomissements à répétitions empêchent une alimentation correcte et le maintien de la glycémie (taux de sucre dans le sang).

L’enjeu est alors de se réhydrater et d’adapter son alimentation afin qu’elle soit assimilable par l’organisme et qu’elle n’aggrave pas l’inflammation du tractus digestif. Pour cela, nous allons vous expliquer comment se réhydrater le plus efficacement possible et quelle est l’alimentation à adopter.

Pour vous aider à combattre la déshydratation, le premier réflexe à avoir est d’augmenter les apports hydriques à 2L d’eau par jour. Il ne faut néanmoins pas oublier que la baisse d’absorption hydrique entraîne également des pertes électrolytiques (sodium, potassium, chlore) qu’il faut aussi compenser. Hydratis est alors la solution adéquate pour optimiser la réhydratation et combler les pertes en sels minéraux causées par la diarrhée et les vomissements. Grâce à sa formule enrichie en sodium et en glucose, l’absorption de l’eau est maximisée comparé à un apport en eau seule et comble également les pertes électrolytiques. Les boissons de réhydratation orale sont fortement recommandées en cas de gastro. Elles permettent aux personnes à risque face à la déshydratation - les enfants en bas âge et les personnes âgées – une réhydratation rapide. Grâce à des pastilles aromatisées donnant à l’eau un goût agréable et fruité, ainsi qu’une gamme en sachet, spécialement développée pour les seniors, Hydratis permet d’assurer une réhydratation efficace pour les petits et les plus grands.

Concernant l’alimentation, il faut éviter les aliments irritant (épices, fritures, café, alcool, riches en gluten) pour l’estomac et l’intestin et qui risqueraient d’aggraver la diarrhée et les vomissements. On évitera aussi les aliments riches en fibres (fruits et légumes, à l’exception de ceux cités plus bas) qui accélèrent le transit et ne sont donc pas recommandés ici.

De même, les aliments à base de lactose peuvent éventuellement être supprimés de l’alimentation, s’ils ne sont pas bien digérés par l’organisme et si les symptômes sont sévères. Les aliments à favoriser doivent être riche en amidon et en pectine, deux substances bénéfiques contre la gastro pour leur effet constipant. Ainsi nous vous conseillons une alimentation à base de riz et de carottes bien cuites. Vous pouvez également consommer des compotes et des bananes mûres, qui n’aggraveront pas la diarrhée et assurent un apport en sucre et en potassium.

Certains compléments naturels vendus dans les rayons de parapharmacies pourront également vous aider à soulager les maux de ventre et les selles liquides. Des produits à base de charbon activé qui détoxifie l’intestin ou d’argile qui tapissent la muqueuse intestinale et l’aident à guérir de l’inflammation. Attention cependant, ces produits peuvent influer sur l’absorption des médicaments, il faudra veiller à les prendre à distance de tout autre traitement soit 2h avant ou après.

Bien que désagréable la gastro-entérite est heureusement, une maladie de courte durée lorsque l’on adopte les bons réflexes. Le plus important reste de maintenir son niveau d’hydratation, en particulier chez les personnes qui se déshydratent vite.

Hydratis est une solution idéale pour compenser les pertes en minéraux et se réhydrater efficacement. 

 

C’est pourquoi si un nourrisson ou un senior sont porteurs du virus de la gastro, il ne faudra pas hésiter à consulter le pédiatre ou le médecin traitant pour éviter toute situation potentiellement grave de déshydratation. Enfin, si la maladie persiste et/ou des facteurs d’aggravation apparaissent (sang dans les selles, amaigrissement, fatigue et douleur chronique…) nous vous recommandons également de consulter votre médecin traitant sans attendre.

Lire la suite

L'hydratation du nourrissons et les solutions de réhydratation pour nourrisson

L'hydratation du nourrissons et les solutions de réhydratation pour nourrisson

Comment se réhydrater pendant une période de diarrhée aiguë ?

Comment se réhydrater pendant une période de diarrhée aiguë ?

Montagne, altitude et déshydratation : La boisson hydratante Hydratis

Montagne, altitude et déshydratation : La boisson hydratante Hydratis