This store requires javascript to be enabled for some features to work correctly.

maladies saisonnière hiver remède

Arrivée de l’hiver, déshydratation, carences et baisse de l’immunité : comment s’en prémunir grâce à l’hydratation ?

Arrivée de l’hiver, déshydratation, carences et baisse de l’immunité : comment s’en prémunir grâce à l’hydratation ?

Pourquoi sommes-nous plus souvent malades en hiver ?

En hiver, notre bon sens nous dit de sortir bien couverts pour « ne pas attraper froid ». Mais en réalité, pourquoi tombe-t-on malade en hiver ?

En fait, plusieurs raisons expliquent pourquoi l’on est plus souvent mal en point durant la saison sèche, à commencer par la prolifération des virus du rhume, des grippes ou encore des gastro-entérites, favorisée par la baisse des températures. De plus, la transmission de ceux-ci est accentuée du fait que l’on évolue beaucoup dans des espaces clos. Aussi, l’hiver vient avec son lot de changements de conditions climatiques et de style de vie, qui déséquilibrent notre organisme. Ainsi, la baisse de luminosité et la diminution de l’activité physique vont venir affaiblir notre corps, et parfois notre moral.

Et ce n’est pas tout, l’hydratation de notre corps est elle aussi mise à rude épreuve : en effet, le réflexe de boire est bien moins présent que durant l’été, ou le printemps. Pourtant, les intérieurs chauffés (souvent à l’excès) par les radiateurs et cheminées, sont propices à des pertes en eau importantes pour le corps. Et ce n'est que sans compter les excès des fêtes de fin d’année qui laissent parfois leur marque sur l’organisme : repas riches qui s’enchaînent, consommation de boissons alcoolisées… Il est ainsi loin d’être impossible de se retrouver dans un état de déshydratation durant l’hiver. Or, cet état est délétère pour notre corps et représente un danger potentiel.

En quoi le manque d’hydratation est-il délétère pour notre organisme ?

Pour savoir si vous êtes déshydratés, cherchez les symptômes suivants : une sensation de soif, bien évidemment, mais aussi des urines foncées ou encore une sécheresse des muqueuses. Cet état représente un déséquilibre de l’homéostasie du corps qu’il faut essayer de réparer au plus vite. En effet, l’hydratation est essentielle à l’organisme, permettant le bon fonctionnement de celui-ci depuis des organes tels que le rein jusqu’aux cellules. Un manque d’hydratation peut également contribuer à une baisse de l’immunité, surtout quand d’autres carences en certains nutriments se sont installées au beau milieu de l’hiver. Cela représente une opportunité de plus pour les microbes de l’hiver de venir se nicher dans votre organisme.

 Comment éviter la déshydratation en hiver ?

Pour cela, on adopte les bons comportements alimentaires et d’hydratation. On veille à une alimentation adaptée et un apport en eau régulier sur tout le long de la journée. Pour cela, on peut par exemple garder une gourde d’eau à portée de main et boire toutes les heures. L’objectif est d’atteindre les 1,5L d’eau par jour, et de viser encore plus haut lorsque l’on fait du sport. De plus, on peut consommer d’autres boissons afin de compléter cet apport, tout en variant les plaisirs. L’hiver, les infusions seront vos meilleures amies, à privilégier au thé et au café qui sont diurétiques. De même, il convient d’éviter l’excès de boissons alcoolisées, l’éthanol déshydratant le corps de manière très importante.

Au moment du repas, ne mettez pas de côté les fruits et légumes de saison qui sont eux-mêmes vecteurs d’hydratation. Les soupes et les potages sont très fortement recommandés au cours de la saison sèche, par exemple, le jus de poireau, qui est source d’antioxydants, de vitamine C et vitamine B9. À l’inverse, un apport protéiné trop important peut assécher le corps. Pour celui-ci, préférez par ailleurs le poisson aux viandes rouges car celui-ci est riche en vitamine D, un nutriment qui a tendance à se faire rare en hiver.

Si malgré vos efforts, des carences s’installent, votre pharmacien ou votre médecin vous proposeront peut-être de faire le plein en certains nutriments en prenant des compléments alimentaires. Par exemple, il n’est pas rare d’avoir des carences en magnésium, durant l’hiver. Celles-ci se manifestent par une faiblesse musculaire et une fatigue importante, et pourra être aisément corrigée par une supplémentation en cet oligo-élément.

De même, le zinc joue un rôle central dans la croissance, les fonctions neurologiques, mais également dans la défense immunitaire ! Ainsi, en hiver, pour faire le plein de ce nutriment important, on peut miser sur des aliments riches en zinc tel que les fruits de mer, les viandes, fromages et les abats. On pourra éventuellement prendre des compléments alimentaires, tout en demandant l’avis de son médecin car, prudence : il ne faut pas apporter de ce nutriment plus que nécessaire au risque de provoquer un déséquilibre délétère pour l’organisme.

Pour allier hydratation et apport d’oligo-éléments, on peut également employer des solutions de réhydratation commerciales contenant des minéraux en quantités importantes. Par exemple, les produits de la gamme Hydratis seront des alliés de choix afin de rester en forme optimale cet hiver.

Ainsi, vous connaissez toutes les bonnes habitudes et astuces afin de préserver une bonne hydratation tout au long de la saison sèche. Cela participera de plus au maintien de votre immunité ce qui vous aidera à garder la forme même pendant les plus longs jours de l’année, et de profiter en toute sérénité des joies de ceux-ci !