Le port du masque et ses impacts sur le bien-être

Le port du masque et ses impacts sur le bien-être

Quand on respire dans un masque, les gaz qui sont inhalés restent à pour la plupart, bloqué à l'intérieur du masque et ne peuvent pas correctement s'échapper.

Ceci nous permet bien sûr d’éviter la transmission des gouttelettes de salive et ainsi la transmission de bactéries et de microbes.

 

Mais, l’air inhalé n’est alors pas totalement renouvelé à chaque inspiration comme il se fait habituellement et on continue de respirer un air « recyclé ». Sans ce renouvellement d’air frais, on respire un air chaud qui ne se refroidit pas correctement. Le masque obstrue donc l’arrivée d'air frais jusqu’aux poumons entraînant une accumulation de chaleur à l'intérieur du corps et sans une hydratation régulière, il augmente le risque de déshydratation.

 

Le port d’un masque s’accompagne ainsi d’une augmentation de la température de la peau et de l’air, le visage étant plus sensible à la chaleur que d’autres parties du corps (vascularisation et innervation importante). En effet, le port du masque a été associé, dans l’étude OpinionWay pour Climson, à une sensation d’inconfort thermique, caractérisé par une augmentation de l’humidité et de la transpiration à l’intérieur du masque, favorisant la déshydratation de la personne qui le porte.

 

Notez que les personnes qui souffrent déjà de troubles de la respiration vont le plus pâtir de difficultés avec le port du masque (BPCO, pneumopathie...) puisque le port du masque va entraver la bonne ventilation de l'organisme. Il faut donc penser à le changer souvent (environ toutes les quatre heures) pour qu’il continue à bien filtrer tout en permettant un certain renouvellement de l’air.

 

Nos recommandations

L'hydratation a un rôle primordial dans la régulation de la température du corps.

En effet, lorsque vous portez un masque pendant des périodes prolongées, il est important de vous assurer que vous buvez beaucoup de liquides en prenant par exemple un moment toutes les heures pour bien s'hydrater et boire au moins 1,5 L par jour.

Pour maximiser l'hydratation, il est préférable d'éviter les boissons alcoolisées et les liquides comme le café ou le thé contenant de la caféine, ainsi que les boissons gazeuses.

 

Il est aussi déconseillé d'effectuer des exercices physiques vigoureux en portant le masque et il est important d'augmenter le temps de repos. Un rafraîchissement du front et de la nuque pourra être utile, car le visage contient de nombreuses fibres nerveuses plus sensibles aux variations de températures que le reste du corps.

 

Il est aussi préférable d'éviter de mettre un masque trop épais, ou dans une matière qui garde trop la chaleur. Il vaut mieux privilégier un masque en coton ou un masque chirurgical.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              Pour finir, il est nécessaire d'apprendre à reconnaître les signes de déshydratation:

  • Soif extrême
  • Bouche et langue sèches
  • Urine peu fréquente et / ou foncée
  • Étourdissements, confusion et maux de tête

Lire la suite

L'hydratation dans le triathlon ou le sport avec Hydratis

Conseils d'hydratation pour un triathlon

Hydratis_hydratation_santé_magnésium_postassium_zinc_hydratation

Voici 5 choses à faire pour sa santé quotidienne

Hydratis_hydratation_science_electrolytes_complement alimentaire

La formulation Hydratis