L'hydratation de l'adulte : Réhydratation rapide avec Hydratis 50+

L'hydratation de l'adulte : Réhydratation rapide avec Hydratis 50+

L'hydratation chez l'adulte de 50 ans et plus est sujet de santé et bien-être à ne pas négliger

 

En 2018, une ligne directrice de l’ESPEN (Société Européenne pour la nutrition clinique et le métabolisme) a été publiée concernant la nutrition et l’hydratation en gériatrie. Il y est mentionné que les femmes devraient boire au moins 1,6 L d’eau par jour et les hommes 2,0 L d’eau par jour.  Néanmoins, cette recommandation n’est que très rarement et quasiment jamais respectée et entraîne donc des épisodes de déshydratation plus ou moins importants. 

 

Une bonne hydratation est essentielle pour garder un équilibre physiologique stable. Elle permet le bon fonctionnement des organes responsables de l’évacuations des déchets comme les reins

Les symptômes de la déshydratation sont bien connus ; bouche sèche, maux de têtes et baisse d’énergie ou fatigue musculaire. Dans certains cas, le simple fait de boire de l’eau en quantité suffisante plus régulièrement sera suffisant pour y remédier. Il est estimé que 3 personnes sur 4 ressent quotidiennement un ou plus de ces symptômes de déshydratation sans forcement l'associé à une déshydratation.

 

Il faut donc être vigilant à toutes les situations pouvant entraîner un besoin hydrique important tel que les périodes de fortes chaleurs, canicule, pathologies entrainant des diarrhées ou des vomissements ou tout simplement les oublis prolongés de s’hydrater. Il est important de rappeler qu'il est conseillé de boire 2L d'eau par jour en moyenne et plus lors des situations évoquées.

 

Pourquoi les seniors sont plus sujets à la déshydratation que chez l’adulte ? 

 

Chez le sujet plus âgé, le risque de déshydratation est plus important que chez l’adulte pour une multitude de raisons :

 

Premièrement, les symptômes (ou signaux) se font de moins en moins perceptibles, par exemple, la sensation de soif est amoindrie, néanmoins, le besoin physiologique lui est bien réel.

Deuxièmement, la capacité de stockage hydrique réduit avec l’âge. En effet, avec l’âge, la masse maigre ainsi que la masse musculaire diminuent, ce qui résulte en une diminution de la masse hydrique globale, et ainsi une quantité d’eau disponible plus faible. A cela peuvent s’ajouter des pertes en eau plus importantes due à une altération physiologique rénale ou à la prise de médicaments diurétiques.

L’ensemble de ces facteurs, physiologiques et externes, portent vers la même conclusion ; le risque de déshydratation augmente avec l’avancée en âge.  

L’altération des capacités rénales de concentration et dilution des urines peut être due à une vascularisation insuffisante ou encore à la diminution du capital néphronique. Cela mène à une diminution de la filtration glomérulaire. Entre autres, les reins auront besoin de plus d’eau pour éliminer autant de toxines. Si la quantité d’eau absorbée n’est pas suffisante, on a donc une accumulation des toxines dans le corps. 

Les personnes âgées se retrouvent donc bien souvent face à une réelle inadéquation entre apports et besoins, entraînant une déshydratation qui peut s’avérer morbide ou mortelle dans des cas extrêmes.

C’est pour toutes ces raisons que l’hydratation des séniors doit être surveillée, accompagnée, et améliorée. 

 

Hydratis 50+ est la première solution de réhydratation adaptée aux personnes de 50 à 99+

Les solutions de réhydratation augmentent l’osmolarité du liquide; et donc la quantité de particules actives dans ces dernières. Ces molécules sont dites osmotiquement actives lorsqu’elles entraînent un déplacement de l’eau, ici ce déplacement permet l’absorption intestinale. 

La gamme Hydratis 50+ est composée de glucose et de plusieurs électrolytes (Sodium, Carbohydrates, Chlorure, Potassium, Magnésium et Citrate), qui permettent une meilleure réabsorption de l’eau et l’apport d’électrolytes essentiels pour le bien être des patients.

 

  • Sodium et Glucides: Augmente l’osmolarité pour améliorer l’assimilation des liquides par le corps.

  • Potassium: Contribue à la récupération musculaire et au bon fonctionnement du système nerveux. 

  • Magnésium: Contribue à réduire la fatigue, à l’équilibre électrolytique et à la bonne récupération musculaire. 

  • Chlorure: Contribue à une digestion normale grâce à la production d’acide chlorhydrique dans l’estomac. 

 

Le principe scientifique des solutions de réhydratation 

Hydratis est une solution de réhydratation orale (SRO) qui a pour rôle principale la réhydratation des personnes âgées en favorisant l’apport et la bonne distribution de l’eau dans l’organisme.   

En effet, l’utilisation de glucose et de sel dans des préparations de solutions de réhydratation par voie orale assure l’absorption la plus rapide de l’eau et des électrolytes dans l’intestin. L’efficacité des SRO est basée sur l’habilité du glucose à stimuler l’absorption du sodium et des fluides dans le petit intestin grâce à un mécanisme mettant en place un processus indépendant de l’AMP cyclique. 

L'absorption d'électrolytes se produit dans les cellules villeuses, tandis que la sécrétion dans les cellules de la crypte. L'augmentation de l'AMPc (adénosine monophosphate cyclique) intracellulaire inhibe l'absorption de NaCl (chlorure de sodium) dans les cellules villeuses et stimule la sécrétion active de Cl (chlore) et/ou HCO3 (bicarbonate) dans les cellules de la crypte. 

En revanche, l'absorption de Na (sodium) stimulée par le glucose dans les cellules villeuses n'est pas affectée par les augmentations de l'AMPc intracellulaire. Ainsi, le glucose améliore l'absorption de Na et de liquide malgré la persistance de la stimulation de la sécrétion de Cl et l'inhibition de l'absorption de NaCl. 

On sait qu’un niveau d'électrolytes bas chez la personne âgée déshydratée, nécessite la prise de liquides isotoniques (liquides contenant des concentrations de sodium,  potassium et glucose similaires à celles du corps) ou hypotoniques (liquides contenant des concentrations de sodium,  potassium et glucose inférieures à celles du corps) .

Pour les personnes âgées étant vulnérables à certaines anomalies électrolytiques notamment en sodium, potassium et magnésium liées à des modifications rénales liées à l’âge, il est intéressant d’apporter du magnésium en quantité suffisante, en plus du sodium et du potassium, afin de compenser de potentielles pertes rénales.

Pour pallier ces anomalies électrolytiques, dans le produit Hydratis 50+ il y a du magnésium sous forme de citrate qui est idéal pour sa solubilité dans l’eau, afin d’améliorer la dissolution du produit dans la boisson. De plus, le citrate de magnésium contient une quantité moindre en magnésium (environ 17%), qui est idéal pour limiter les risques d’hypomagnésémie chez les personnes âgées.

Par voie orale, il est ainsi possible de considérer une réhydratation des personnes âgées par le biais de SRO plutôt qu’une réhydratation avec uniquement de l’eau. Une formulation standardisée a permis d’obtenir une solution de réhydratation avec une osmolarité réduite (obtenu en diminuant les concentrations en glucose et NaCl) afin d’éliminer les éventuels effets indésirables de l’hypotonicité de la solution sur l’absorption des liquides. Selon l’OMS ces solutions de sels de réhydratation par voie orale sont les seuls traitements justifiables et adéquats chez les adultes.

La composition de Hydratis 50+ est en conformité avec les recommandations de l’OMS (OMS/UNICEF, 2006), et est adaptée aux besoins en électrolytes des personnes âgées. Il est à noter que la composition de Hydratis 50+ est également conforme à la réglementation (Règlements 609/2013 et 2016/128 et 2016/127). Des variabilités de dosages entre les différents produits apparaissent en fonction de l’arôme apporté.

En cas de déshydratation ou en prévention, tout arôme confondu, le mode de consommation décrit sur l’emballage est de diluer dans un verre d’eau propre le contenu d’un sachet Hydratis 50+ dans 250 mL d’eau faiblement minéralisée, et de consommer la solution par petites gorgées en respectant les quantités déterminées par le médecin. Il est indiqué de boire jusqu’à 8 sachets par jour avec 2 litres d’eau.

 

La gamme Hydratis 50+ va donc permettre aux soignants de prévenir la déshydratation des seniors en EHPAD de façon continue et sous la forme de différentes saveurs, pensées pour plaire. A terme, cela évitera d’employer des méthodes de réhydratations plus drastiques, qui sont invasives et nécessitent du personnel qualifié.

 

Lire la suite

Comment soulager la gueule de bois : Avis Hydratis

Comment soulager la gueule de bois : Avis Hydratis

On vous donne la solution contre les crampes !

On vous donne la solution contre les crampes !

Crampes musculaires nocturne : causes et remèdes

Crampes musculaires nocturne : causes et remèdes