Déshydratation chez l’enfant : quels sont nos conseils ?

Déshydratation chez l’enfant : quels sont nos conseils ?

Déshydratation chez l’enfant : Préconisations Hydratis

La déshydratation demeure l’une des premières causes de morbidité et de mortalité chez les enfants de tout âges. Pour leur bien-être et leur survie, les tout-petits ont besoin de recevoir de bons soins de la part d’adultes responsables, dans des conditions favorables. Dans certains coins du globe, cela représente un défi constant.

La déshydratation résulte soit d’un apport en liquides insuffisant, soit de pertes liquidiennes, ou encore d’une combinaison de ces deux facteurs. L’organisme manque alors d’eau et d’électrolytes. Les nourrissons, par exemple, ont des besoins liquidiens de base plus grands, notamment à cause d’un métabolisme accru. De plus, ils ne peuvent exprimer leur soif ou la satisfaire eux-mêmes.

 

Quelles sont les causes de la déshydratation d’un enfant ?

Les causes de la déshydratation d’un enfant sont diverses et peuvent survenir tout au long de l’année, été comme hiver.

  • La diarrhée

Si elles sont souvent virales, de courte durée et bénignes, les diarrhées peuvent aussi provoquer de sérieuses complications, notamment chez le nourrisson, comme la déshydratation.

Une diarrhée aiguë, c’est-à-dire des selles liquides et continues, va entrainer une perte de poids importante chez l’enfant. L’eau et les sels minéraux perdus doivent être remplacés urgemment afin d’éviter la déshydratation et l’éventuelle hospitalisation de l’enfant.

  • Les vomissements

Eux aussi sont dangereux pour la santé d’un enfant. En cas de vomissements à répétition, la perte liquidienne peut être conséquente et entrainer une déshydratation qui nécessitera impérativement un apport de sels minéraux, de vitamines et d’éléments nutritifs.

  • La fièvre de l'enfant

Chez un bébé ou jeune enfant, la fièvre est souvent une source d’inquiétudes. Une infection s’est probablement installée et la fièvre la combat. Si votre enfant a plus de 39°C de température et que celle-ci dure plus de deux jours, il risque de moins s’alimenter et de moins boire et de beaucoup transpirer. Le risque de déshydratation peut alors devenir inquiétant.

  • La gastro-entérite du nourrisson

La gastroentérite cumule les symptômes de la diarrhée, des vomissements et de la fièvre, et elle doit être prise très au sérieux, d’autant plus chez un très jeune enfant, dont le corps est composé de deux tiers d’eau. La perte d’eau corporelle est davantage accentuée et la déshydratation est un réel danger pour l’enfant.

  • La chaleur

Lors des fortes chaleurs estivales, une exposition prolongée au soleil, de trop longs moments passés dans une pièce peu aérée et une faible consommation d’eau peuvent entrainer une déshydratation de l’enfant : il transpire et perd du liquide. Il faut là aussi le réhydrater sans tarder.

 

Quels sont les signes et les symptômes de déshydratation chez l’enfant ?

  • l’apparence générale de vote enfant: a-t-il soif ? est-il agité ? ou plus léthargique, voire somnolent ? Ce sont des signes qui doivent inquiéter

  • l’aspect de ses yeux: sont-ils comme d’habitude ou au contraire légèrement creux, voire très creux ? (comme s’ils rentraient dans les orbites)

  • L’aspect de ses muqueuses buccales, c’est-à-dire la langue, les lèvres, la face interne des joues: sont-elles humides, collantes, voire sèches ?

  • L’aspect de ses sécrétions lacrymales (les larmes, le film qui protège ses yeux): y a-t-il un aspect plutôt sec ?

 

Bien entendu le poids compte beaucoup, si vous pouvez le faire évaluer. Il est important alors de le comparer à une mesure faite récemment, pour apprécier la perte de poids. Les premiers signes de déshydratation (légers) peuvent apparaître pour une perte de 3% de son poids. Une déshydratation grave, ce sera une perte de poids supérieure à 5% de son poids. Et si c’est plus de 10%, il y a grand danger pour ses organes vitaux (rein, cerveau, système cardio-vasculaire). Une perte de poids peut aller très vite en quelques heures, soyez vigilants.

 

Votre enfant présente ces symptômes ? Hydratis est là !

Si ces signes apparaissent chez votre enfant, il est important d’appliquer certains gestes dès que possible. En premier lieu, donnez-lui à boire une pastille Hydratis.

Composées de sels minéraux et oligo-éléments nos pastilles permettent d’optimiser et d’accélérer l’hydratation du corps et de soutenir le métabolisme de votre enfant, elle lui rapporterons les sels minéraux perdus et viendrons aussi rééquilibrer le pH de son organisme. Les goûts fruités de celles-ci facilitent sa consommation auprès de l'enfant. (Pour rappel Hydratis est conseillé aux enfants à partir de 3 ans et +)

 

Conclusion : Comment prévenir la déshydratation ?

La meilleure façon de prévenir la déshydratation est d’en éliminer les causes. Voici quelques conseils en ce sens.

  • Assurez-vous que votre tout-petit boive suffisamment (d’eau ou de lait, selon son âge et ses besoins) et qu’il s’alimente bien. N’hésitez pas à donner un hydratis qui va agir comme une SRO.  

  • Misez sur la prévention des infections, y compris le lavage fréquent des mains.

  • Évitez que votre enfant ne soit trop exposé à la chaleur ou aux rayons du soleil. Les bébés de moins de 6 mois ne doivent jamais y être exposés.

  • Si votre enfant vomit ou a la diarrhée, consultez rapidement un professionnel de la santé. Si vous avez des raisons de croire que votre enfant est à risque de déshydratation, ne tardez pas à amorcer les mesures de réhydratation.

 

 

↓Pour découvrir Hydratis, il vous suffit d'un clic

Coffret découverte + Gourde

Lire la suite

Découvrez les meilleures astuces pour s'hydrater efficacement !

Découvrez les meilleures astuces pour s'hydrater efficacement !

On vous donne la solution contre les crampes !

On vous donne la solution contre les crampes !

altitude sport deshydratation

Quel impact a l'altitude sur votre corps ? On vous dit tout !