This store requires javascript to be enabled for some features to work correctly.

  • 🚚 Livraison offerte dès 25€

  • 4.6/5 (+1200 avis)

  • 🎁 Spiruline Bio Natura Force offert à partir de 45€ d'achat

Mon panier

25 €
45 €
Livraison gratuite
Produit offert

Plus que pour votre cadeau offert ! valeur 14,90€

Votre Spiruline est offerte !

Spiruline bio Natura Force

Offert

Complétez votre panier

  • Miel citron

    Ajouter
  • Coffret nouveautés

    Ajouter
  • Gourde isotherme Hydratis

    Ajouter
  • Noix de coco

    Ajouter
  • Citronnelle gingembre

    Ajouter
  • Pêche

    Ajouter
  • Citron fleur de Sureau

    Ajouter
  • Fruits des bois

    Ajouter

Paiement 100% sécurisé

Baccalauréat Master Licence réussir

On vous donne la solution pour réussir vos examens en toute sérénité !

I) Le saviez-vous ? La teneur en eau du corps humain.

Notre corps est composé à 60 % d’eau. Il faut donc lui apporter constamment cet élément afin de compenser son utilisation par nos cellules et organes. Pour cela, il est recommandé de boire 1,5L à 2L d’eau par jour, en fonction des besoins spécifiques de chacun, variant en fonction du sexe biologique, de l’âge, de l’activité physique ou encore des conditions météorologiques.

Le cerveau, quant à lui, n'est pas en reste : il est constitué à 80 % d’eau ce qui explique facilement le lien entre déshydratation et difficultés de concentration. En effet, l’apport en eau par la voie orale est essentiel pour le maintien de notre volume sanguin. Lorsque cet apport n’est pas suffisant, ce volume va finir par diminuer, et le sang circulera moins bien jusqu’au cerveau. Ce dernier sera, par conséquent, moins bien oxygéné. L’apport en eau est donc vital aux fonctions biologiques de l’Homme. Il suffirait ainsi de ne rester que quelques jours privé d’eau pour en succomber. À titre comparatif, une personne correctement hydratée pourrait survivre sans manger une quarantaine de jours.

 

II) L’impact de la déshydratation sur vos fonctions biologiques et cognitives.

Une déshydratation modérée (<2 % du poids corporel) vous fera ressentir les symptômes suivants : sécheresse de la bouche, soif, urines concentrées et faiblesse musculaire. De plus, vous percevrez peut-être une fatigue et un manque de concentration, des céphalées ou même des vertiges, dus au manque d’eau sur votre cerveau. On a pu ainsi observer chez l’Homme une diminution de la productivité de 25 à 50 % pour une déshydratation de l’ordre de 3 %. Cet état est donc particulièrement indésirable en période de révisions ou d’examen : c’est une source de difficultés d’apprentissage sous-estimée qui pourrait néanmoins porter atteinte à votre réussite.

 À l’inverse, une bonne hydratation favorisera chez vous des capacités de réflexion, de mémorisation et de concentration optimales ! L’importance de l’eau dans la gestion de l’humeur vous permettra éventuellement de mieux gérer votre stress. De même, il a été observé que le fait de boire beaucoup avant un exercice intellectuel augmentait le temps de réaction de façon non négligeable Mais ce n’est pas tout : le maintien d’une bonne hydratation a des bénéfices qui vont bien au-delà de l’amélioration de vos capacités cognitives. Celle-ci favorise également l’élimination des toxines par le corps, permet d’en réguler la température et d’améliorer vos performances physiques ! L’eau en quantité convenable fait fonctionner vos reins ainsi que votre appareil digestif correctement.

 Ainsi, en lui apportant l’eau dont il a besoin, vous prendrez soin de votre organisme tout entier ! Durant la période des examens, il convient de se montrer particulièrement vigilant sur ces apports afin d’amener vos fonctions cognitives à leur plein potentiel. Cela représente d’ailleurs une option peu coûteuse et plus saine pour booster votre capacité de concentration que l’usage de certains médicaments qui, même si parfois efficaces, présenteront toujours un risque relatif à leur utilisation.

 

II) Comment atteindre une excellente hydratation ? Comment Hydratis peut aider ?

Maintenant que vous êtes convaincus de ses bienfaits, une seule question subsiste : comment faire pour atteindre cette hydratation optimale ?

Un seul mot d’ordre : boire ! Et ce encore et encore. Pour veiller à cela, vous pouvez vous baser sur des règles simples : premièrement, n’attendez pas d’avoir soif pour vous hydrater. En effet, cela signifie que vous êtes déjà en état de manque d’eau avancé. À la place, emmenez une gourde avec vous et donnez vous des objectifs tout au long de la journée (par exemple finir votre gourde dans les deux heures à venir, etc.).

Deuxièmement, cela est de bon sens mais adaptez votre consommation aux changements dans votre quotidien : ainsi, hydratez vous d’autant plus que la température est élevée (en été, ou près de la cheminée en hiver), que vous prévoyez de pratiquer une activité physique relativement élevée ou encore lorsque vous êtes malades avec de la fièvre.

Ensuite, ne négligez pas votre alimentation ! En effet, une bonne partie de votre apport en eau peut être amenée par la nourriture, en particulier par les fruits et les légumes. Cela représente plus exactement 1L sur 2,5L de vos besoins totaux ! De ce fait, consommer fruits et légumes à volonté et assurez-vous d’en apporter sous toutes les formes dans votre menu ! Par exemple, vous pouvez agrémenter vos journées de soupes et de potages qui ne sauront que parfaire votre état d’hydratation. D’autre part, il est préférable d’éviter une consommation excessive de boissons alcoolisées qui, sans même parler du risque addictif qu’elles représentent, ont un effet particulièrement déshydratant pour le corps.

Aussi, pour maximiser vos performances lors des examens, vous pouvez choisir de consommer des solutions de réhydratation orales, comme celles de la gamme Hydratis. Ces dernières contiennent une multitude de minéraux (magnésium, potassium...) et d’oligo-éléments (zinc, manganèse...) qui vous apporteront de nombreux bénéfices s’ajoutant à une augmentation importante de l’absorption d’eau par le corps. Cela vous permettra, in fine, d’adopter une attitude proactive quant à l’hydratation de votre organisme et vos besoins n’en seront que mieux rencontrés.

 

On ne pense pas souvent à corriger sa consommation d’eau lorsque l’on présente des déficits de concentration et de mémorisation. Pour cause : peu d’entre nous savent qu’ils sont en fait simplement déshydratés. Mais maintenant que vous connaissez bien l’importance d’une bonne hydratation dans la pleine efficacité de nos fonctions cognitives, vous ne vous rendrez plus jamais à la bibliothèque ou en salle d’examen sans votre gourde remplie ! Place à la réussite !