Crampes nocturnes et hydratation

Crampes nocturnes et hydratation

L’importance de l’hydratation et des minéraux pour prévenir les crampes nocturnes

 

On connaît tous.tes les crampes : ces contractures involontaires des muscles lors desquelles ces derniers deviennent brutalement raides et très douloureux. Elles visent principalement les sportifs, les personnes de plus de soixante ans, les femmes enceintes mais touchent fréquemment tout autre type de population. Ces manifestations peuvent survenir à n’importe quel moment de la journée mais il est fréquent qu’elles apparaissent en pleine nuit, réveillant alors la personne qui en est victime.

Parmi les multiples causes qui sont à la base de ce phénomène, il y a un déséquilibre de minéraux et un manque d’hydratation. Ainsi, il est utile de se pencher sur ces deux facteurs afin de tenter de se débarrasser de ces crampes désagréables.

 

À noter que si les crampes surviennent très régulièrement et que leur douleur est persistante, il est nécessaire de consulter un médecin.

Comment soulager une crampe en cours ?

La première chose à essayer en cas de survenue d’une crampe au mollet est d’étirer le muscle. Pour cela, vous pouvez marcher pieds nus sur un sol froid sur quelques mètres. Si vous le préférez, vous pouvez, en position allongée, étirer la jambe dans la longueur afin de contrarier la contraction à l’origine des douleurs.

Vous pouvez également procéder à un massage du muscle du bas vers le haut afin de favoriser le retour veineux. De même, si vous vous apprêtez à dormir de nouveau, vous pouvez placer un coussin au niveau du pied du lit afin de surélever les jambes ce qui aura ce même effet. Une autre méthode consiste en l’application d’un jet d’eau froide sur la zone d’intérêt, puis d’eau chaude afin d’aider à relâcher le spasme musculaire.

Les sels minéraux et électrolytes: clé pour se réhydrater 

Le magnésium joue assurément un rôle dans la survenue des crampes musculaires car il s’agit d’un minéral qui facilite la contraction des muscles. Ainsi, un bon apport en cet élément par l’alimentation et l’eau minérale assure un fonctionnement optimal des muscles. Parmi les symptômes d’un manque de magnésium (fatigue, irritabilité, troubles du sommeil), l’un d’entre eux est particulièrement révélateur : c’est le fameux tressautement des paupières. Ainsi, dès lors que vous expérimentez ces petits désagréments au niveau de l’œil, c’est qu’il est peut-être temps de refaire le plein de magnésium.

Le déficit en potassium est également souvent incriminé lorsque l’on expérimente des crampes. Une carence modérée en ce minéral se manifeste par des symptômes similaires à ceux d’un manque de magnésium, avec parfois en outre des troubles gastro-intestinaux. A noter que certains médicaments diurétiques peuvent favoriser la fuite de ces minéraux.

Ainsi, quand il s’agit de se débarrasser des crampes, on essaie de rééquilibrer les niveaux de minéraux dans le corps. Pour cela, différentes options s’offrent à nous. La première est à la portée de chacun : il s’agit de se pencher sur son alimentation et d’y introduire des ingrédients porteurs de ces minéraux magiques. On ajoutera alors à l’assiette légumineuses, fruits secs ou oléagineux. De même, on ne se privera pas de consommer du miel, des bananes et même du chocolat noir, pour les plus gourmands. En changeant ainsi ses habitudes alimentaires, il y a des chances que le problème se résolve rapidement. Si cela ne suffit pas, vous pouvez consulter votre médecin traitant. Ce dernier vous prescrira éventuellement une analyse de sang à l’issue de laquelle il jugera appropriée ou non la mise en place d’une supplémentation en magnésium.

L’hydratation comme clé : avis de pharmacien

Le rééquilibrage des minéraux au sein de votre organisme est-il suffisant pour se débarrasser des crampes ? Il se peut que non. En général, on préfère l’associer à une bonne réhydratation de l’organisme, geste tout à fait complémentaire puisqu’il aidera lui aussi à apporter les minéraux qui nous intéressent tout en augmentant leur absorption.

C’est bien connu : la sensation de soif apparaît alors que la déshydratation est déjà bien installée. Ainsi, même si vous n’en avez pas l’impression, il est tout à fait possible que vous soyez déshydraté.e. D’autres signes permettent de se rendre compte de cette teneur en eau basse : une urine assez foncée, une peau sèche et éventuellement des maux de tête, des difficultés de concentration ou un transit intestinal ralenti. Il convient donc de corriger ce manque, d’autant plus qu’une bonne hydratation possède des bénéfices multiples sur la santé, qui vont plus loin que la protection face aux crampes.

Mais alors comment se réhydrater convenablement pour éviter les crampes nocturnes ?

Premièrement, vous pouvez bien évidemment boire beaucoup d’eau, mais aussi d’autres boissons et breuvages en tous genres : limonades (sans sucre ajouté), jus de fruits (avec modération), soupes et potages seront des alliés de choix dans votre mission hydratation. A l’inverse, tenez vous un peu plus à l’écart des boissons diurétiques comme le thé, le café ou la bière.

Veillez à augmenter votre consommation de liquides tout particulièrement quand la perte en eau de votre corps est importante. C’est le cas lorsqu’il fait très chaud ainsi que lorsque vous pratiquez un sport. Aussi, vous pouvez changer régulièrement de marque d’eau minérale car ces dernières ne possèdent pas toutes les mêmes minéraux et/ ou dans les mêmes quantités.

Certains produits commerciaux tels que les solutions Hydratis pourront venir parfaire cette réhydratation en profondeur. En effet, ces dernières sont concentrées en sels minéraux, sodium, glucose et oligo-éléments ce qui, entre autres bénéfices, permet à l’organisme une meilleure absorption de l’eau.

Grâce à la mise en œuvre de ces conseils simples et pratiques, vous en aurez vite fini avec les crampes nocturnes ! Néanmoins, il ne faut pas relâcher vos efforts : c’est en prenant de bonnes habitudes alimentaires et d’hydratation que vous profiterez pleinement des bénéfices d’un mode de vie sain sur la durée. On parie que bientôt, vous n’assisterez plus à une séance de sport sans votre gourde d’eau à la main et une banane dans le sac !

Retrouvez les avis Hydratis ici ! 

Lire la suite

L'hydratation de l'adulte : Réhydratation rapide avec Hydratis 50+

L'hydratation de l'adulte : Réhydratation rapide avec Hydratis 50+

Comment soulager la gueule de bois : Avis Hydratis

Comment soulager la gueule de bois : Avis Hydratis

Déshydratation chez les personnes âgées : Comment prévenir la déshydratation chez le sénior ?

Déshydratation chez les personnes âgées : Comment prévenir la déshydratation chez le sénior ?