This store requires javascript to be enabled for some features to work correctly.

Diarrhée et gueule de bois : que faire quand on a trop bu d’alcool ?

Diarrhée et gueule de bois : que faire quand on a trop bu d’alcool ?

Diarrhée et gueule de bois : pourquoi l'abus d'alcool peut-il provoquer des diarrhées ?

 

Qu'est-ce que la gueule de bois ?

 

L'expression «gueule de bois» d'abord employée pour qualifier les sensations d'une grande consommation d'alcool, s'est peu à peu déplacée dans le langage courant pour caractériser les symptômes d'une «mauvaise cuite». Une gueule de bois que l'on peut autrement croiser sous le nom de “xylostomiase”.

 

L’alcool, de par son action diurétique, engendre un état de déshydratation qui, combiné aux effets toxiques de l’alcool et de ses métabolites, participe aux symptômes de la gueule de bois : maux de têtes, courbatures, fatigue, vomissements, diarrhées et nausées. Les symptômes de la déshydratation sont enfaite les même qu'une gueule de bois car les deux sont en realité liés.

 

Pourquoi l’alcool déshydrate-t-il? 

 

Un diurétique est une substance qui augmente l’excrétion urinaire (la diurèse). Le sang est filtré par les reins et l’eau et les déchets solubles du corps sont éliminés dans l’urine. Dans l’organisme, l’hormone antidiurétique joue un rôle majeur dans la régulation de l'excrétion d'eau. Elle permet aux reins de réabsorber de l’eau, c’est-à-dire de la conserver dans le corps, diminuant donc le volume urinaire.

 

Cependant l’alcool inhibe la libération de l’hormone antidiurétique. Un niveau réduit de cette hormone empêche la réabsorption d’eau au profit d’une production accrue d’urine : l’alcool est un diurétique.

 

Cette  perte hydrique et une légère déshydratation du corps dues à l’effet diurétique de l’alcool,  peuvent être accentuées par les effets secondaires de la surconsommation l’alcool comme la transpiration, les vomissements et les diarrhées.

 

 

Un zoom sur un des effets de la déshydratation : la diarrhée

En pratique, on parle de diarrhée lorsqu'il y a plus de 3 selles molles ou liquides par jour. D'autres signes peuvent être associés : nausées et/ou vomissements, douleurs abdominales (crampes), voire fièvre. Il peut parfois apparaître une perte excessive de liquides, associée à une déshydratation significative et une perte électrolytique (sodium, potassium, magnésium, chlore), voire un collapsus vasculaire.

 

Une diarrhée est le plus souvent bénigne, et peut aussi survenir à l’occasion d’épidémies hivernales de gastroentérites aiguës virales. Mais des médicaments , des bactéries, des virus  autres parasites  et intoxications en général sont aussi responsables de diarrhées aiguës qu’il faut parfois prendre au sérieux, dès lors qu’elles durent plus de 3 à 4 jours, qu’elles s’accompagnent de sang et de glaires, d’une fièvre supérieure à 39 °C ou d’une déshydratation. 

Quelles sont les causes de la diarrhée après avoir bu de l'alcool ? 

Lorsque vous buvez de l'alcool, il se déplace vers votre estomac. S'il y a des aliments dans votre estomac, l'alcool sera absorbé avec les nutriments de votre repas par les cellules de la paroi stomacale. Cela ralentit la digestion de l'alcool.

Si vous n'avez pas mangé, l'alcool continuera à se rendre dans votre intestin grêle où il passera également à travers les cellules de la paroi intestinale, mais à un rythme beaucoup plus rapide. C'est pourquoi vous ressentez plus d'excitation, et plus rapidement, lorsque vous buvez l'estomac vide.

Cependant, manger des aliments qui sont durs pour votre corps, comme ceux qui sont très fibreux ou très gras, peut également accélérer la digestion.

Une fois que la plus grande partie de l'alcool est absorbée, le reste est excrété de votre corps par vos selles et votre urine. Les muscles de votre côlon se déplacent de manière coordonnée pour expulser les selles.

L'alcool accélère le rythme de ces pressions, ce qui ne permet pas à l'eau d'être absorbée par votre côlon comme elle l'est normalement. Vos selles sont alors évacuées sous forme de diarrhée, souvent très rapidement et avec beaucoup d'eau en plus.

 L'alcool peut également irriter votre tube digestif, aggravant ainsi la diarrhée. Les scientifiques ont découvert que cela se produit le plus souvent avec le vin, qui a tendance à tuer les bactéries utiles dans les intestins. Certains peuvent aussi attaquer les virus . En effet in vitro, l’acide tannique présent dans le raisin et le vin inhibe deux enzymes clé du coronavirus. A son contact, ce dernier ne peut plus pénétrer dans les cellules humaines.

Qui court le plus grand risque d'avoir la diarrhée après avoir consommé de l'alcool ?

Les personnes souffrant de maladies intestinales et gastriques  sont plus susceptibles d'avoir une diarrhée due à l'alcool. Cela comprend :  la maladie cœliaque, le syndrome du côlon irritable , la maladie de Crohn .

En effet, leur appareil digestif, déjà sensible, réagit particulièrement à l'alcool, ce qui peut aggraver les symptômes de la maladie, provoquant généralement des diarrhées.

Les personnes qui ont des horaires de sommeil irréguliers, y compris celles qui travaillent la nuit ou font régulièrement des nuits blanches, ont également tendance à avoir la diarrhée après avoir bu de l'alcool plus que les autres.

 

La cause sous-jacente de la déshydratation doit toujours être traitée. Par exemple, si la diarrhée en est la cause, la prise de médicaments qui soignent ou arrêtent la diarrhée pourrait également s'avérer nécessaire. Une fois la cause de la déshydratation traitée, vous devrez être suivi pour s'assurer que vous buvez suffisamment de liquides pour rester hydraté. Votre médecin pourrait étudier votre fonction rénale pour s'assurer que vos reins fonctionnent adéquatement lorsque vous prenez des quantités normales de liquides.

En présence de symptômes de déshydratation chez un enfant, on doit communiquer immédiatement avec un professionnel de la santé.

 

 

Comment  éviter , prévenir et lutter contre cet état ?

 

En cas de diarrhée l’hygiène  doit être encore plus soignée pour limiter la contamination de l'entourage  et la transmission des germes responsables de cet état : lavage des mains , désinfection des toilettes après usage, des poignées de porte, etc..

 

L’hydratation

 

  Chez une personne déshydratée après avoir consommé de l’alcool, les manifestations de bouche sèche, de sensation de soif intense et de maux de tête seront amplifiées. Maintenir l’hydratation permet d’atténuer les symptômes de la gueule de bois et ceux de la diarrhée .

 

 

Comment bien s’hydrater pour éviter les symptômes de la gueule de bois ?

 

Si vous avez oublié de boire tout au long de la  journée et de la soirée, Hydratis peut vous aider à optimiser l’absorption de l’eau, prévenir la déshydratation et assurer une réhydratation. Consommez un grand verre de Hydratis après consommation pour contrer les effets diurétiques de l'alcool.

 

En effet, les pastilles Hydratis permettent à l’eau d’être mieux absorbée par l’organisme et ainsi d’avoir une hydratation accélérée. De plus, par sa formulation riche en sels minéraux, comme le magnésium ainsi qu’en oligo-éléments comme le manganèse et le zinc, elles permettent d’améliorer les mécanismes de protection du corps et prévenir et soulager les symptômes de la gueule de bois. C’est un véritable soutien du métabolisme qui est mis à rude épreuve lors de la consommation d’alcool et afin de minimiser l'impact de la gueule de bois.