This store requires javascript to be enabled for some features to work correctly.

  • Livraison offerte à partir de 35€ d'achat

  • 4.6/5 SUR +3000 AVIS

  • Nos points de vente
  • Science
  • Avis clients
0
Boutique
Les parfums
Utilisations
Professionnels

mon panier

Plus que 35,00€ pour profiter de la livraison offerte

  • Gourde isotherme Hydratis

    Gourde isotherme Hydratis

    19,90€

    Ajouter au panier
  • Pack découverte

    Pack découverte

    59,50€ 49,50€

    Ajouter au panier
  • Les tubes Hydratis

    Les tubes Hydratis

    9,90€

    Ajouter au panier
Personnaliser le produit (+7€)
Typographie
Comfortaa Bold
Comfortaa Bold
Twentieth century for Ken
Dancing Script
Times New Roman
Orientation du texte
Ajouter
Personnaliser le produit (+7€)
Typographie
Comfortaa Bold
Comfortaa Bold
Twentieth century for Ken
Dancing Script
Times New Roman
Orientation du texte
Ajouter
Ajouter
Commander - 0,00€
Comment une bonne Hydratation peut vous sauver des grippes et des maladies hivernales ?

Comment une bonne Hydratation peut vous sauver des grippes et des maladies hivernales ?

Pour commencer, revenons sur un point essentiel : l’impact du froid sur le corps humain ! Qu’est ce qui se passe au juste ? 

Premièrement, par temps froid, notre proximité avec les autres augmente. On se réchauffe dans des maisons, des bars, des restos, bref, des endroits confinés où l’air ne se renouvelle pas assez. Les virus des maladies hivernales (rhume, angine, bronchite, grippe …) sont en réalité présents toute l’année dans notre environnement, mais l’hiver, due à notre proximité et à nos contacts physiques multipliés dans des endroits clos, on offre aux virus une super opportunité de véhiculer entre nos différents organismes.

Ce constat n’aurait pas d’importance si nos barrières protectrices restaient intactes durant l’hiver.  Mais il y a un mais ! Le froid diminue nos capacités de résistance aux infections. En effet, l’air froid assèche et déshydrate les muqueuses qui tapissent notre appareil respiratoire. De plus, notre trachée et nos bronches sont constituées de cils vibratoires, dont la fonction principale consiste à éliminer les déchets et les corps étrangers. Le froid, en asséchant les muqueuses, réduit aussi l’efficacité de ces cils. Le froid a donc un effet physique sur les barrières de notre appareil respiratoire, et facilite alors énormément l’entrée des virus dans notre corps. 

Pour finir, le froid a aussi un effet métabolique sur notre corps. En effet, celui-ci abaisse notre température corporelle, ce qui ralentit le développement de nos cellules, en l’occurrence ici nos cellules immunitaires et finalement, ralentit également notre réponse immunitaire face aux agents infectieux. 

Mais alors quelles sont les vraies solutions pour éviter de tomber malade pendant l’hiver ? 

Comme vous le savez sûrement, les gestes barrières, une alimentation équilibrée et un sommeil réparateur sont vos meilleurs alliés contre l’hiver.  Un sommeil de qualité permet, de la même manière que pour notre cerveau, de créer des souvenirs pour notre système immunitaire adaptatif. Ce système nous permet de developper des réponses immunitaires adaptées en fonction de l’agent infectieux et de se souvenir de comment réagir à cet agent infectieux si notre corps y est confronté à nouveau.  Le sommeil est essentiel pour entretenir l’efficacité de nos cellules immunitaires jour après jour. 

Concernant l’alimentation, vous êtes sûrement déjà au courant : manger de manière équilibrée est nécéssaire pour apporter à notre organisme tous les composants dont il a besoin pour se developper et se protéger. 

Maintenant, parlons d’un paramètre souvent négligé dans nos routines hivernales quotidiennes (surtout quand il fait froid et qu’on ne rêve que de chocolats chauds) : L’HYDRATATION

Pourtant, l’hiver, malgré l’abaissement des températures, nos pertes hydriques ne sont pas beaucoup plus basses qu’en été. Tous les jours, qu’importe la saison, nous perdons quotidiennement 2 litres d’eau. D’ailleurs, en hiver, les endroit clos sont souvent très chauffés ce qui augmente encore plus nos pertes hydriques, mais l’effet ressenti par notre corps est moindre qu’en étant exposé sous le soleil ou sous de hautes températures. 

L’hydratation permet aussi de ne pas assécher les muqueuses respiratoires, de mieux fluidifier le mucus bronchique donc finalement de garder les barrières de notre système respiratoire efficaces. 

Une mauvaise hydratation, qui résulte d’un apport en dessous de 1,5 litres d’eau par jour, nous entraine dans un état de déshydratation. Le premier symptôme de déshydratation est la sensation de soif. Dans l’idéal, il est conseillé de ne pas attendre d’avoir soif, pour prévenir cet état d’hydratation léger. Ensuite, deuxième signe bien visible, la couleur de l’urine : si celle-ci est foncée, cela signifie qu’il faut boire plus. La quantité d’eau recommandée par jour est de 1,5 / 2 litres d’eau. Le reste des symptômes de déshydratation ne doivent pas non plus être pris à la légère : une bouche et une peau sèche, des maux de tête, un rythme cardiaque élevé, des nausées et des vomissements. 

Les effets d’une bonne hydratation sur le long terme entrainent un meilleur développement des performances physiques et mentales. 

L’hydratation est aussi primordiale pour garder une bonne osmolarité cellulaire et sanguine, c’est-à-dire une bonne pression entre nos cellules et nos différents fluides organiques entre eux. Une bonne osmolarité garantit un bon échange des éléments nécessaires au bon fonctionnement de nos cellules, et donc de nos organes, de nos muscles (enzymes, protéines, minéraux…). Cela aura aussi une importance dans le bon développement cellulaire afin d’avoir une bonne réponse immunitaire.  Attention ! De la même façon, trop boire n’est pas bon non plus car perturbera aussi l’osmolarité cellulaire ce qui peut entrainer alors un taux de sodium trop faible dans le sang, et donc causer des problèmes métaboliques et neurologiques. Heureusement pour nous, ces effets se produisent au-delà d’une consommation de 4,5/ 5 litres d’eau par jour.  

Maintenant que nous avons les clés pour ne plus jamais tomber malade, voyons-comment nous pouvons nous sentir encore mieux pendant cette rude saison ! 

Booster son métabolisme ? Comment ? 

Deux solutions s’offrent à vous : L’hydratation ou les compléments alimentaires. 

L’hydratation est primordiale pour se sentir bien. En se donnant par exemple un objectif sur dix jours à boire 1,5 litres d’eau par jour, vous ressentirez directement les effets bénéfiques de l’hydratation sur votre corps. D’ailleurs, le meilleur moyen est d’avoir une gourde pour vous  repérer sur votre consommation quotidienne. Concernant les compléments alimentaires, ils aident à renforcer durablement le système immunitaire en apportant des nutriments essentiels à son bon développement, tel que les vitamines B, C et D, des minéraux (zinc, magnésium, fer …) ainsi que des probiotiques (qui permettent de stimuler la réponse immunitaire).

Les produits proposés par Hydratis apportent une vraie solution pour une hydratation optimale. Chaque produit contient les minéraux et les oligo-éléments nécessaires pour obtenir une eau riche en apports. De plus, pour booster le métabolisme durant ces rudes périodes, Hydratis et Natura Force s’allient pour proposer une gamme spécifique pour l’hiver.  Les compléments alimentaires proposés sont naturels et certifiés bio.  Ces deux solutions combinées vous assureront un bon équilibre énergétique tout au long de ces longues journées d’hiver. Sur ce, bonne hydratation à tous !