Quelles astuces pour lutter contre la canicule cet été ?

Quelles astuces pour lutter contre la canicule cet été ?

Quels sont les dangers de la canicule ? Quels sont les personnes les plus vulnérables et comment contrôler son hydratation lors de fortes chaleurs

Lors d’une canicule, nous sommes soumis à de fortes températures mettant notre organisme à rude épreuve. En effet, pour éviter une élévation de la température corporelle, l'organisme possède différents moyens dont le principal est la transpiration. Dans cet article, nous verrons ce qu’est la canicule ainsi que ses dangers et ses risques. Ensuite, nous verrons les personnes les plus vulnérables lors de canicules ainsi que les moyens permettant de contrôler son niveau d’hydratation. 

 

Qu’est-ce que la canicule ? 

La canicule est une période de très fortes chaleurs le jour et la nuit pendant au moins 3 jours consécutifs. Les canicules se produisent généralement en été, le plus souvent entre le 15 juillet et le 15 août. On parle de canicule lorsque la température ne descend pas en dessous de 18-20 °C la nuit et lorsqu’elle est supérieure à 30-35°C le jour. 

Quels sont les dangers et les risques de la canicule ? 

Lors d’une période de canicule, le coup de chaleur peut se manifester. En effet, le coup de chaud apparaît suite à une exposition prolongée à une forte chaleur. Il se manifeste par une fièvre (ou hyperthermie) jusqu’à 40°C, une sensation de soif intense, des vertiges, une somnolence, des nausées et/ou vomissements ou encore une vision floue. 

La déshydratation est une manque d’eau et de sels minéraux dans notre organisme et essentiels à son bon fonctionnement. Ainsi la déshydratation peut survenir lors de canicule ou de fortes chaleurs. Pour savoir si votre corps est en état de déshydratation, il est nécessaire de reconnaître ses symptômes qui sont :

  • une soif,

  • des lèvres sèches,

  • une perte de poids,

  • une fatigue anormale ou une perte de force.

En cas de déshydratation sévère, on observe :

  • une bouche, langue et peau sèches,

  • de la fièvre,

  • des urines concentrées et en faible quantité.

Si les symptômes persistent ou si vous présentez des signes de déshydratation sévère, cela peut avoir des conséquences néfastes sur l’organisme, il faut alors appeler votre médecin traitant ou le 15 (SAMU). 

La chaleur est surtout pénible :

  • quand le corps ne s’est pas encore adapté (au début de la vague de chaleur),

  • quand elle est humide (la sueur ne s’évapore pas) et qu’il n’y a pas de vent (la vapeur d’eau reste comme « collée » à la peau),

  • quand la pollution atmosphérique vient ajouter ses effets à ceux de la chaleur.

De fortes chaleurs peuvent avoir d’autres conséquences comme une aggravation de pathologies existantes, une fatigue inhabituelle ou même des troubles digestifs comme des diarrhées. 

Médicaments, canicule et déshydratation ? 

Certains médicaments peuvent jouer un rôle sur les effets de la canicule sur l’organisme. Parmi ces derniers, on peut y retrouver l’aspirine qui modifie le fonctionnement rénal. Il y a également les diurétiques qui peuvent augmenter le risque d’apparition d’une déshydratation car ils permettent une plus grande élimination d’eau par les reins ou encore certains antimigraineux et neuroleptiques. 

Cependant, malgré une augmentation des risques d’apparition des effets de la canicule, il ne faut pas arrêter par vous même vos traitements, cela doit être vu avec votre médecin traitant et votre pharmacien. 

Les personnes les plus vulnérables lors de canicule

Ce sont les enfants, les femmes enceintes, les séniors et les sportifs qui sont les plus vulnérables lors d’une canicule. 

En effet, les personnes âgées, c'est-à-dire de plus de 65 ans, transpirent peu, ce qui rend difficile de maintenir une température corporelle à 37°C. De ce fait, une élévation trop importante de cette température peut provoquer un coup de chaleur.

Quant aux enfants de moins de 4 ans et aux nourrissons, eux transpirent en plus grande quantité afin de baisser la température corporelle. Cette transpiration entraîne la perte d’eau et de sels minéraux pouvant engendrer une déshydratation. 

Enfin, lors de la pratique d’une activité sportive, il y a une augmentation de la température corporelle, potentialisant la transpiration et cela peut conduire à un état de déshydratation. 

 

Comment contrôler son hydratation lors de ces fortes chaleurs ? 

Il existe différents moyens de contrôler son hydratation lors de canicules. Premièrement, il faut éviter la chaleur qui est la cause principale de la déshydratation. Ainsi, pour lutter contre la chaleur, il est préférable de porter des vêtements légers et amples qui permettent l’évaporation de la transpiration et de limiter les efforts physiques. Il faut également essayer de rester dans un endroit frais en aérant seulement la nuit ou en utilisant un brumisateur ou climatiseur, tout en évitant de sortir aux heures les plus chaudes de la journée, soit entre 12h et 16h. 

Il est de même essentiel d’aider notre corps à se rafraîchir en prenant une douche fraîche ou en mouillant le visage et la nuque car cela permet de réduire la transpiration.

Le contrôle de son niveau d’hydratation se fait également au travers de l’alimentation. En effet, il faut favoriser les plats froids ainsi que les fruits et les légumes qui sont riches en eau tels que la pastèque, la tomate, le céleri ou le concombre. Pensez à manger en quantité suffisante (ni trop, ni trop peu).

Pour maintenir un bon niveau d'hydratation, il est indispensable de boire des quantités d’eau suffisantes afin de compenser les pertes. Et éviter de boire de l'alcool (qui déshydrate).

En cas de pertes importantes, il faut aussi composer les sels minéraux au risque d’avoir des carences.

Limitez au maximum votre activité physique :

  • Proscrivez tout effort (sport, jardinage, bricolage),

  • Reportez ce qui est urgent aux heures fraiches,

  • Si vous devez faire une activité, mouillez votre T‑shirt et votre casquette avant de les enfiler, laissez-les sécher sur la peau et renouveler le procédé.

Les pastilles Hydratis permettent alors de contrôler votre hydratation tout en prévenant la déshydratation. En effet, ces pastilles sont composées de magnésium, potassium, chlorure, manganèse, zinc, ou encore de sel ce qui permet une meilleure absorption de l’eau par l’organisme tout en apportant des sels minéraux. Il existe également une gamme spéciale sénior sous la forme de sachets.

En conclusion, la canicule entraîne des pertes d’eau importantes via la transpiration qui doivent êtres compensées afin d’éviter la déshydratation. Pour diminuer les pertes, il faut minimiser l’élévation de la température corporelle en essayant de maintenir son habitat le plus frais possible ou en mangeant des repas froids par exemple. De plus, il est essentiel de bien s’hydrater sans attendre la sensation de soif qui est déjà un signe de déshydratation, éviter l'alcool et le sport.

Lire la suite

Chaleurs et canicules, comment éviter les symptômes de la déshydratation cet été ?

Chaleurs et canicules, comment éviter les symptômes de la déshydratation cet été ?

Déshydratation chez les personnes âgées : Comment prévenir la déshydratation chez le sénior ?

Déshydratation chez les personnes âgées : Comment prévenir la déshydratation chez le sénior ?

Les fortes chaleurs de l’été : comment réhydrater toute la famille lors d'épisodes de canicule ?

Les fortes chaleurs de l’été : comment réhydrater toute la famille lors d'épisodes de canicule ?