Existe-t-il des médicaments contre la gueule de bois efficace ?

Existe-t-il des médicaments contre la gueule de bois efficace ?

Quel médicament pour la gueule de bois ?

Pris dans l’euphorie de la bonne ambiance en soirée, il arrive que le verre de trop soit vite atteint. Malheureusement, une consommation excessive d’alcool se paye bien souvent le lendemain avec une série de symptômes désagréables, regroupés sous le fameux nom « gueule de bois ». Entre la déshydratation, la fatigue, les mots de tête et les nausées, on ne sait pas toujours quoi faire pour se remettre rapidement sur pied et retrouver une certaine productivité. Dans cet article, nous vous livrons, point par point, les remèdes pour soulager les symptômes de l’alcool.

L’un des principaux désordres causé par l’alcool est la déshydratation, mais pourquoi celui-ci nous déshydrate-t-il ? Tout simplement car il fait partie des substances dites diurétiques. Cela signifie qu’il empêche la réabsorption de l’eau dans le sang lorsque ce dernier est filtré au niveau rénal. L’eau se retrouve donc dans la vessie, prête à être éliminée, ce qui explique l’envie fréquente d’aller uriner lorsque vous buvez. Ajoutez à cela, de potentiels vomissements si la consommation de boisson alcoolisée est très conséquente ainsi qu’une augmentation de la transpiration. La cumulation de ces effets entraînent donc une déshydratation importante, qui survient rapidement et qui cause de nombreux symptômes ressentis en lendemain de soirée : sensation de soif, crampes musculaires, maux de tête, fatigue et étourdissement. Pour contrecarrer les effets de la gueule de bois la réhydratation est primordiale :

Pour cela, vous pouvez opter pour de l’eau ou encore des tisanes.

Mais pour se réhydrater le plus efficacement possible mieux vaut se tourner vers une solution de réhydratation orale ou encore une boisson isotonique :

  • La pastille Hydratis, possède des propriétés anti-gueule de bois. Avec elle, il est possible de concocter sa propre boisson ultra hydratante en plongeant simplement une à deux pastilles dans un verre d’eau. A l’aide d’une teneur précise en glucose et en sodium, l’absorption de l’eau dans le tube digestif est maximisée permettant une réhydratation rapide et plus efficace qu’un verre d’eau seul.

  • Elle contient également de nombreux minéraux et oligo-éléments qui combleront votre déficit électrolytique tout en contribuant au fonctionnement physiologique du corps Pensée pour sa simplicité d’utilisation, les pastilles Hydratis sont contenues dans des tubes hermétiques transportables partout pour se réhydrater à tout moment. Il est alors facile d’optimiser son hydratation avant, pendant et après une consommation d’alcool.

L’alcool est également un irritant des parois digestives. En effet il augmente le degré d’acidité de l’estomac en favorisant la production d’acide gastrique et d’enzyme digestive tel que la gastrine qui contribue également à l’acidification de ce dernier. A l’inverse l’alcoolémie inhibe la sécrétion de pepsine, une enzyme impliquée dans la digestion et l’absorption des aliments, entraînant l’irritation des parois intestinales.

Son pouvoir irritant peut être à l’origine des maux de ventre, nausées, diarrhées et vomissements ressentie le lendemain d’une consommation excessive d’alcool.

 

·       Rien de tel que du citrate de bétaïne, qui se présente sous la forme d’une pastille effervescent, pour retrouver un confort digestif et calmer les irritations. Sa substance active est extraite de la betterave, elle favorise la sécrétion de la bile facilitant la digestion et stimule le métabolisme hépatique. Les graisses et l’alcool ingérés seront ainsi mieux métabolisés par l’organisme.

L’alcool possède également un effet hypoglycémiant sur le corps qui est à l’origine d’un bon nombre de désagréments : tremblement, de pâleur, d’une sensation de faiblesse mais aussi de nausées légères. En situation normale, lorsque la glycémie baisse, le foie libère du le glucose pour faire remonter la glycémie, mais l’alcool inhibe cette libération.

Cette inhibition se produit pendant plusieurs heures, si bien que l’hypoglycémie est inévitable. 

La réalimentation est nécessaire pour faire remonter la glycémie et faire disparaître les symptômes qui y sont associés :

o   Il est pertinent de consommer des aliments riches en électrolytes pour combler en même temps les pertes électrolytiques : œufs, légumes verts, oléagineux.

o   Il existe également une petite astuce pour faire disparaître l’hypoglycémie rapidement : accompagner son repas d’une boisson hypertonique (riche en sucre et en électrolytes) qui participe à remonter le taux de sucre dans le sang, tout en assurant un apport en minéraux et en eau.

Une fois encore, les pastilles Hydratis vous permettent d’élaborer une boisson hypertonique facilement. Il vous suffit de diluer 3 à 4 pastilles dans 500ml d’eau.

o   Toutefois, il y a des aliments à éviter en gueule de bois. Il n’est pas conseillé de consommer de la nourriture grasse ni épicée car la première surcharge le foie qui doit métaboliser les graisses et la seconde aggrave l’irritation du tube digestif.

L’un des effets les plus contraignant de la gueule de bois est sans doute le mal de tête qu’elle occasionne. Il est la conséquence de la déshydratation associée à l’effet vasodilatateur de l’alcool qui provoque, en d’autres mots, une dilatation des vaisseaux sanguins au niveau du crâne. Le mal de tête apparaît lors de la diminution du taux d’alcool dans le sang car l’effet vasodilatateur disparaît, provoquant une contraction de ces vaisseaux

 

Les remèdes contre le mal de tête sont multiples :

o   Corriger la déshydratation en augmentant sa consommation d’eau soulage le mal de tête, comme l’ont prouvé des chercheurs hollandais au cours d’une étude. Améliorez votre assimilation de l’eau à l’aide d’Hydratis.

o   Un massage des tempes avec quelques gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée peut s’avérer très efficace pour faire disparaître le mal de tête.

o   Vous pouvez prendre un comprimé d’ibuprofène pendant le repas, sans dépasser 4g par jour et en espaçant vos prises de 6 heures. Ce médicament est à prendre en dernier recours et en respectant bien le nombre de prise car il peut renforcer l’effet irritant de l’alcool au niveau gastrique.

o   N’envisagez pas de prendre du paracétamol car sa métabolisation impacte le foie de façon délétère et il est déjà bien affaibli par la consommation d’alcool.

Enfin, la fatigue est caractéristique d’une gueule de bois car l’alcool impacte le cycle du sommeil. Il permet un endormissement rapide mais est responsable d’une diminution du sommeil paradoxal, prouvée par une étude américaine.

  • Faire une micro-sieste de 15 à 20 minutes se révèle très efficace pour effacer les effets de la fatigue, retrouver de la concentration et de la productivité. Pour ne pas perturber le cycle du sommeil, il est conseillé de les réaliser entre 12h et 14h.

  • Le zinc et le manganèse sont des oligo-éléments phare contre la fatigue. Le premier est un très bon antioxydant qui assure l’intégrité des mécanismes de défense de l’organisme. Le manganèse quant à lui est également un antioxydant indispensable au bon fonctionnement du cerveau. Ces deux oligoéléments, présents dans les pastilles Hydratis, aident aussi à combattre le stress oxydatif subit par les cellules à cause de l’alcool et de la fatigue. 

S’il n’existe pas de médicament universel contre la gueule de bois, les pastilles Hydratis possèdent tout de même de multiples propriétés bénéfiques à l’encontre des symptômes provoqués par l’alcool. La solution Hydratis vous permet de rester hydraté avant, pendant et après votre consommation d’alcool, pour un lendemain sans hangover et plus productif.

 

Lire la suite

Comment lutter contre la chaleur cet été ?

Comment lutter contre la chaleur cet été ?

Déshydratation et fortes chaleurs : Comment optimiser son hydratation cet été ?

Déshydratation et fortes chaleurs : Comment optimiser son hydratation cet été ?

Traitement et solutés de réhydratation lors de diarrhées, gastro et vomissements

Traitement et solutés de réhydratation lors de diarrhées, gastro et vomissements