Alcool, gueule de bois et hydratation

Hydratis_alcool_gueule de bois_hydratation_solution

Après une soirée bien arrosée, il est possible, au réveil,  de se sentir nauséeux, de vomir, d’avoir des maux de tête, la bouche pâteuse et sèche, de ressentir une grande fatigue, des tremblements, des vertiges  … ce sont les symptômes les plus fréquents de la « gueule de bois ». L’alcool, de par son action diurétique, engendre un état de déshydratation qui, combiné aux effets de toxiques de l’alcool et de ses métabolites, participe aux symptômes de la gueule de bois.

 

Pourquoi dit-on que l’alcool est diurétique ?

 

Un diurétique est une substance qui augmente l’excrétion urinaire (la diurèse). Le sang est filtré par les reins et l’eau et les déchets liquides du corps sont éliminés dans l’urine. Dans le corps, l’hormone antidiurétique joue un rôle majeur dans la régulation de l'excrétion d'eau. Elle permet aux reins de réabsorber de l’eau, c’est-à-dire de la conserver dans le corps, diminuant donc le volume urinaire.

 

L’alcool inhibe la libération de l’hormone antidiurétique. Un niveau réduit de cette hormone empêche la réabsorption d’eau au profit d’une production accrue d’urine : l’alcool est un diurétique.

 

Comment l’alcool déshydrate ?

 

Il y a bien une perte hydrique et une légère déshydratation du corps dues à l’effet diurétique de l’alcool, et cela peut être accentué par les effets secondaires de la surconsommation l’alcool comme la transpiration, les vomissements et les diarrhées.

La soif, la faiblesse, la sécheresse des muqueuses, les étourdissements sont des symptômes d’une déshydratation légère à modérée et sont souvent observés lors d'une gueule de bois. Le mal de tête au réveil, par exemple, est un signe d’une déshydratation du cerveau.

 

L’effet déshydratant de l’alcool est plus marqué avec des boissons fortement alcoolisées. En effet, la réponse diurétique à l'alcool est directement liée à la concentration alcoolique. Cela suggère que les boissons alcoolisées fortes, (≥ 13,5%, vin et boissons distillées), peuvent provoquer plus de déshydratation que les boissons alcoolisées faibles (bière par exemple). Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la bière n’est pas plus diurétique que le vin, c’est simplement qu’il y a plus de liquide absorbé dans une bière.

 

La déshydratation due à l’alcool peut aussi s’accompagner d’une perte de minéraux.

 

Les autres effets de la gueule de bois

 

Le métabolisme de l’alcool dans le corps génère des espèces réactives, les radicaux libres, qui augmentent le stress oxydatif sur les cellules et induisent une inflammation. Ce stress oxydatif et l’état inflammatoire du corps sont impliqués dans le mécanisme de la gueule de bois et contribuent à ses symptômes.

Certains minéraux ou oligo-éléments ont des propriétés anti oxydantes ou anti-inflammatoires et soulageraient les symptômes de la gueule de bois. C’est le cas du zinc, du manganèse et du magnésium.

Le zinc contribue à la fonction immunitaire et a une forte action antioxydante ; le manganèse aussi protège les cellules contre le stress oxydatif grâce à son effet antioxydant. Le magnésium a également une action anti-oxydante mais il permet en plus de limiter les crampes musculaires et réduire la fatigue rencontrée lors de la consommation d’alcool.

Par ailleurs, ces minéraux et oligo-éléments peuvent devenir insuffisants en raison d’un défaut d’apport alimentaire ou d’une forte consommation d’alcool.

 

Pour une bonne hydratation

 

Chez une personne déshydratée après avoir consommé de l’alcool, les manifestations de bouche sèche, de sensation de soif intense et de maux de tête seront amplifiées. Maintenir l’hydratation permet d’atténuer les symptômes de la gueule de bois.

 

S’hydrater oui, mais pas de n’importe quelle façon !

Quelques conseils pour bien s’hydrater :

  • Éviter les boissons acides comme le jus d’orange : lors de la consommation d’alcool, le corps subit une acidose. Pour éviter de perturber l’estomac il est donc préférable de compenser la perte hydrique par des boissons non-acides, donc non-irritantes.
  • Le mieux est de s’hydrater pendant la consommation d’alcool: prendre un verre d’eau entre chaque verre d’alcool va réduire la quantité générale d’alcool consommée, contrer les effets déshydratants de l’alcool avec l’eau et aider l’organisme à éliminer l’excès d’alcool
  • Consommer des boissons non alcoolisées après la consommation d'alcool peut réduire la déshydratation induite par l'alcool

Le conseil numéro 1 pour éviter tous ces désagréments reste d’avoir une consommation d’alcool modérée.

 

Les bénéfices avec Hydratis

 

Si vous avez oublié de boire tout a long de la soirée, Hydratis peut vous aider à optimiser l’absorption de l’eau, prévenir la déshydratation et les maux de tête matinaux.

 

En effet, les pastilles Hydratis permettent à l’eau d’être mieux absorbée par l’organisme et ainsi d’avoir une hydratation accélérée. De plus, par sa formulation riche en sels minéraux, comme le magnésium ainsi qu’en oligo-éléments comme le manganèse et le zinc, elles permettent d’améliorer les mécanismes de protection du corps et prévenir et soulager les symptômes de la gueule de bois. C’est un véritable soutien du métabolisme qui est mis à rude épreuve lors de la consommation d’alcool.

 

Pour hydrater le corps de façon optimale après une soirée arrosée, nous vous conseillons de dissoudre deux pastilles Hydratis dans un grand verre d’eau le soir avant de se coucher et d’en reprendre le matin.

 

Lire la suite

Hydratis_jérémy boué_théo heude_yosemite_hydratation

L'histoire de Hydratis

Hydratis_hydratation_santé_magnésium_postassium_zinc_hydratation

Voici 5 choses à faire pour sa santé quotidienne

Hydratis_sport_hydratation_electrolyte_potassium

L'hydratation dans le sport